Certification qui lutte contre la fraude au CPF

En 2022, le LILATE s'engage encore plus que jamais contre la lutte contre la fraude et la mauvaise utilisation des fonds publics liés au financement du Compte Personnel de Formation en créant le label "Certification qui lutte contre la fraude au CPF".

Le secteur de la formation professionnelle traverse une période de turbulences : les fonds CPF sont l’objet de détournements qui décrédibilisent l’ensemble de l’écosystème. Depuis la crise de la COVID 19 se sont multipliées les démarchages et arnaques au CPF de tout type que nous avons présentées sur notre blog. Les Français on tous subit des campagnes non sollicités SMS, appels téléphoniques ou emails trompeurs et mensongers de prestataires engagés par des organismes de formations facilement identifiables pour nous les certificateurs…

Nous, certificateurs avons un rôle à jouer

L'ADN de ce label est la lutte face à la recrudescence des arnaques et fraudes à la formation. La qualité et la transparence sont nos meilleurs atouts pour soutenir le développement des compétences de nos concitoyens. Les critères de validation des clients organismes de formation des certificateurs doivent s'engager pour pouvoir afficher ce label à des vérifications stricte de leur conformité aux critères de la charte que vous pouvez découvrir ici.

Qu’est-ce qu’un bon organisme de formation linguistique pour le Lilate ?

Un certificateur qui affiche ce label sur son site s'engage à :
Avoir tout mis en place pour garantir la qualité des formation et des organismes de formation avec lesquels il contractualise.
Mettre en place avec ses confrères certificateurs un contrôle collaboratif pour mettre ses travaux en communs et lutter à plusieurs contre ce fléau.
Contrôler les pratiques des partenaires des autres certificateurs et informer ses collèges en cas de preuve de non respect des éléments de la charte qualité.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !