Pourquoi le LILATE impose à ses partenaires l’achat de la certification 30 jours (maximum) après l’entrée à la formation ?

C’est parce qu’en demandant les informations dans les 30 jours, nous vous de-responsabilisons de votre obligation légale de moyen et nous sommes en capacité d’envoyer les informations (numéro de validation de dossier CPF, nom, prénom, date de naissance) à la caisse de dépôts ainsi qu'à France compétences en temps réel, ce qui permet au gouvernement d’avoir une vision parfaite de la manière dont sont utilisés les fonds de la formation professionnelle. Accrochage certificateurs, de quoi parle t’on ?

le LILATE est un des premier certificateur à avoir accroché en API son SI avec celui de la CDC et de France Compétences. Grâce à cela les instances prennent connaissances des informations du stagiaire, quelle formation il suit, quelle est la thématique de cette formation, avec quel organisme de formation et avec quel certificateur. Ils peuvent aussi faire le rapprochement avec le catalogue EDOF et prochainement étudier la montée en compétences du candidat certifiée par le LILATE, raison pour laquelle nous demandons au moment de l'enregistrement du candidat et l'achat du test le niveau actuel du stagiaire et le niveau cible qu'il vise en fin de la formation que vous avez contractualisé avec lui.

Ceux qui ne font pas cela parmi nos concurrents, n’ont simplement et selon nous pas encore compris la vision du gouvernement et la manière dont va évoluer l'écosystème de la certification dans le prochain temps. Mais nous n'avons aucun doute sur le fait que c'est une questions de mois avant la généralisation de cette pratique.

Pourquoi pas 30 jours après la réception de l’accord de prise en charge de l’individu de la proposition de formation que vous faites ?

Si nous avions décidé 30 jours à partir de la date de validation, nous aurions eu un trop fort taux d’abandon entre la validation de dossier et la formation qui se déclanche 11 jours minimum en respectant les règles et les CGU de Mon Compte Formation. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de donner cette date et d'enclencher le compteur de 30 jours à partir du début de rentrée en formation de vos candidats.

Pourquoi nous ne remboursons pas les 150 euros du passage LILATE ?

La loi dit que vous devez rentrer dans un parcours certifiant et votre formation n’est pas finançable tant que vous n’avez pas procédé à l’achat de la certification. Si vous ne souhaitez pas acheter le certificat, vous pouvez passer par d'autres moyens de financement ou par les fonds des entreprises, mais, dans le cas de la CPF, c’est l’achat de la certification qui rend votre formation éligible et pas notre partenariat. C’est pour ça que ce n'est pas remboursable, quand vous payez les 150 euros, vous achetez le droit de proposer cette certification au catalogue et légitimez l'éligibilité de votre offre.

L’objectif de votre organisme doit être que la personne monte en compétences et qu’elle soit en capacitée de prouver les compétences que vous lui avez donné par un certificateur qui a la responsabilité de formaliser les résultats en respect avec les demandes de France compétences. Notre responsabilité c'est de prouver à France compétences et au gouvernement, que vous avez inscrit un individu en parcours et que, arrivé à la fin de ce parcours, cet individu a certifié ses compétences.

RAPPEL : L’objectif de la réforme de 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel est de mettre en disposition de l’individu un compte personnel de formation qui va lui permettre de financer et de l’accompagner vers de compétences à travers d’une formation. Ces compétences doivent être "monétisables" et transformés sur son CV en salaire. L’objectif est donc de travailler son employabilité.

Nous nous engageons à tout faire pour que cet individu passe son certificat, vous allez nous aider, mais cela n’est plus que de votre responsabilité. Nous avons tout l'intérêt que toute personne le passe, donc nous avons mis en place de systèmes d’automatisme qui vont nous permettre de rappeler à l’individu qu’il faut qu’il passe son certificat et qu’il le réserve en amont. Nous savons pertinemment que s’il le réserve en amont dès le début de la formation et qu’il comprend pourquoi il est formé et pourquoi il va arriver à cette certification, c'est à ce moment là, nous augmentons notre taux de passage et tout le monde y gagne. Notre objectif : garantir à nos partenaire 90% de taux de passage de la certification.

Autre rappel : En tant que certificateur nous vous demandons que le contenu de vos formations soit différent selon la certification. Quand vous passez le LILATE vous devez orienter l’ensemble de votre contenu, sur une formation professionnalisante. Cela doit être la capacité de l’individu à prouver qu’il est capable de travailler en anglais (par exemple). Si vous le formez dans une des langues étrangères juste pour le plaisir ou le loisir, merci de choisir un autre certificat si votre candidat mobilise son CPF.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !