Modalités de passage :

Qui se charge de contacter le candidat pour s’assurer qu’il passe son test ?
Nous nous chargeons au début de la formation de contacter le candidat pour l'informer qu'il va se former chez vous sur une période de X temps, et qu'ils pourra à l'issue de cette formation passer son LILATE. Le stagiaire aura la possibilité de nous dire si la formation que vous lui avez fournie l'a aidé dans l’obtention de son certificat et nous aurons la possibilité de le relancer si nous constatons qu'il ne réserve pas son test.

Que se passe-t-il en cas de contrôle par le site du CPF si notre organisme de formation, ne peut pas apporter la preuve du passage du test ?
L'organisme de formation n'a pas à prouver la preuve du passage car nous envoyons en automatique tous les LILATE qui sont passés sur notre plateforme par contre vous devrez être en capacité si la CDC vous les demande de fournir les factures d'achat des LILATE assignés aux candidats. Données que la CDC à déjà en temps réel de part les infrastructures techniques que nous avons créés entre nos système d'information.

Travailler avec le LILATE a un prix mais c'est celui de la tranquillité.

Si on achète les tests dans les 30 jours suivant le début de formation, on peut faire passer les stagiaires à l’issu de leur formation qui parfois peut durer 9 mois ?
Oui vous pourrez faire passer le test dans les 10 mois après le début de la formation 9 mois déclarés au moment de l'achat plus 1 mois.

Une fois le stagiaire inscrit sur LILATE, que devons-nous faire de notre côté ?
Rien, le candidat reçoit un email lui indiquant la démarche pour qu’il réserve le passage de son certificat et il est relancé fréquemment si l’on constate qu’il ne prend pas le temps de réserver son évaluation. Il a jusqu'à un mois après la fin de sa formation pour passer son évaluation. Les résultats sont accessibles dans votre espace personnel et sont transmis automatiquement à la Caisse des dépôts et France compétences.

Quel est l'âge minimum pour passer le test d'aptitude ?
Dès 16 ans (15 ans pour le jeune qui signe un contrat d'apprentissage)
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !